JavaScript is not enabled!...Please enable javascript in your browser

جافا سكريبت غير ممكن! ... الرجاء تفعيل الجافا سكريبت في متصفحك.

الصفحة الرئيسية

"L’identité pédagogique" du système éducatif marocain?

 "L’identité pédagogique" du système éducatif marocain? 

L’identité pédagogique


INSPECTRICE HOSNIA CHOUKRI

En attendant la rentrée scolaire, discutons un peu "L’identité pédagogique" du système éducatif marocain.

Ces dernières années et juste après la suspension de la pédagogie d'intégration qui était adoptée entre 2009 et 2011 et considérée comme étant le cadre méthodologique pratique de l'approche par compétences, plusieurs intervenants dans le domaine éducatif estiment que le système éducatif marocain reste sans "identité pédagogique". Ce concept ne cesse d'apparaître à chaque fois qu'on veut critiquer l'enseignement au Maroc.

Qu’est-ce qu’on entend, d’abord par ce concept de "l’identité pédagogique" d’un système éducatif ?

En réalité, en cherchant dans la littérature une définition précise à ce concept, je n’ai pas trouvé grand-chose… C’est pourquoi, Je me suis adressée à certains didacticiens de renom comme Christian PUREN qui est Professeur  et didacticien émérite de l'Université de Saint-Étienne, il m’a répondu au début qu’il ne connaît pas ce concept, et qu’il préfère en alternative parler de « l’identité professionnelle » des enseignants. Mais après une petite réflexion, il a ajouté  que si on se réfère à la charge sémantique du terme « identité », nous pouvons penser que le concept de « l’identité pédagogique » fait allusion à l’ensemble de normes officielles pratiques imposées par l'institution, 

À mon humble opinion, on peut dire que « L’identité pédagogique » d’un système éducatif pourrait être le modèle pédagogique officiel dicté par le Ministère de tutelle pour unifier en quelque sorte la vision éducative du pays, par exemple, au Maroc, on propose un modèle pédagogique clair basé sur plusieurs mesures primordiales, à savoir : 

• l'adoption de l'approche par compétences pour enseigner 

        toutes les disciplines, 

• l’ouverture sur toutes les pédagogies actives centrées sur 

        l’apprenant (Curriculum du primaire, 2021, p31)

• l'adoption de l'alternance codique  pour enseigner  les 

        matières scientifiques, notamment au primaire...

• l’adoption de la démarche d’investigation en éveil scientifique

• ETC. (je vous renvoie au curriculum du primaire, 2021)

Donc, il s’avère clair que le curriculum du primaire propose un modèle pédagogique bien précis représentant une « façade » identitaire pédagogique officielle du système éducatif marocain.

Ainsi,  l’opinion qui dit que la suspension de la pédagogie d’intégration a laissé le secteur éducatif  marocain sans « identité pédagogique » et l’approche par compétences  sans cadre méthodologique pratique demeure sans justification d’un point de vue  pédagogique et didactique, dans la mesure où , l’APC  n'a pas besoin d'un cadre méthodologique pratique extérieur comme la pédagogie d'intégration pour sa mise en œuvre effective au sein de la classe, du fait que ce cadre méthodologique pratique est déjà, à l’origine, ancré dans l’esprit  de cette approche et fait partie de  sa  logique de départ qui favorise les principes suivants :

• la construction des savoirs sur la base des prérequis et des 

       pré-acquis des apprenants ;

• la mobilisation de ces savoirs dans des situations 

        fonctionnelles et concrètes ;

• le recours à la répétition et à l’entrainement dans des 

        situations équivalentes  permettant aux apprenants de 

        transférer concrètement leurs apprentissages (Curriculum du 

        primaire, 2021, p30)

Ceci dit que l’idée de l’intégration est une partie intégrante dans l’approche par compétences, il suffit de la mettre en pratique par les enseignants au sein de la classe en essayant d’envisager des situations mobilisatrices.   

Toutefois, ce n'est pas l' « identité pédagogique" » dont un système scolaire a vraiment besoin, c'est plutôt d'enseignants ayant une forte « identité professionnelle » qui leur permette de s'adapter à la diversité des besoins en mettant en œuvre des pédagogies différenciées et en contextualisant les apprentissages, d’autant plus qu’on a besoin d’inspecteurs pédagogiques et de concepteurs des manuels scolaires ouverts sur toutes les pratiques actives et innovantes et qui ont la capacité de proposer aux enseignants des activités ludo-pédagogiques motivant les apprenants et des situations d’intégrations pertinentes

Bref, même si un système éducatif possède une identité pédagogique bien déterminée, si les intervenants dans l’acte éducatif ne font pas preuve d’une maturité professionnelle et ne possédant pas une forte identité professionnelle tout sera voué à l’échec.

"L’identité pédagogique" du système éducatif marocain?

الإدارة

تعليقات
    ليست هناك تعليقات
    إرسال تعليق
      فيديوهات
      الاسمبريد إلكترونيرسالة