En attendant l’antidote 
Ibnhammou Said

Ibnhammou Said ( Didactique, linguistique et littérature) 

Je me suis inspiré d’un titre que j’aime beaucoup ( En attendant Godot ) une pièce de théâtre de l’écrivain irlandais Samuel Beckett  , c’est une pièce que j’ai étudiée en   faculté –S4 -elle est pleine de signification et absurdité , comme ce que nous vivons actuellement  ,  pandémie Covid 19 .

Nous sommes tous en attente , d’une joie , d’un avenir meilleur , aussi nous rêvons du jour
  on sirotera notre café sans angoisse et sans permis et autorisation du quitter  le territoire local signés bien sûr par un mekadem
Même les prévisionnistes n’ont rien compris …pardon n’ont rien prévu de cette crise qui se caractérise par des choses imprévisibles ??
Les évènements d’une crise sont caractérisés par des circonstances difficiles, des moments de perturbation et incertitude ,qui font partie du quotidien des organisations et qui peuvent les affecter dans divers domaines .
les grands théoriciens se référent à deux approches :
1-Approche événementielle : Centrée sur les éléments déclencheurs de crise et ses   conséquences .
2-Approche processuelle :Qui situe la crise dans un contenu plein de significations
( acteurs +victimes ) .
Mais en attendant l’antidote et pas en attendant  Godot, qui est le coupable du lancement du virus jusqu’à sa livraison mondiale ??
Sous un angle événementiel 
Selon certaines théories circulant sur les réseaux sociaux chinois, la délégation américaine aux jeux mondiaux militaires, une compétition omnisports disputée en octobre 2020 à Wuhan aurait pu apporter le virus.
*Est-ce une guerre froide, qui se joue entre ces deux pays et nous sommes victimes ?
Pourquoi ; je dis cela ?  car quand on regarde les films américains et l’art du cinéma n’est pas loin  beaucoup de la réalité, nous constatons qu’à la fin des films ,le plus souvent véhiculé que  beaucoup d’organisations américaines  travaillent selon des objectifs bien tracés , sans que l’une d’eux se mêle ou collabore …..si c’est le cas, est ce un planning sous –estimé ?
*Est-ce un savant qui a piloté l’opération …pardon ..hh  ..l’expérience à l’aveuglette sans qu’il laisse derrière lui  la formule de l’antidote ?
En tout cas, les causeurs de cette crise parviennent à nous faire souffrir , à nous faire partager angoisse , peine et   doute du  lendemain ????
La raison et la logique nous laisse parfois, accepter qu’une épidémie peut  ravager  une région , un bled , mais qu’elle soit propagée mondialement , là je proteste et je revendique haut et fort en disant que la question du complot ressurgira et alimentera les discussions polémiques ainsi que les médias  .
Sous un angle processuel
Quelles leçons peut-on tirer de ces événements ?
La réponse, c’est encore tôt, mais une chose est certaine, l’homme est faible ….dans tous les domaines et  hélas  il partage  ce monde malheureusement avec   une cellule mondiale qui  se barricade derrière des puissances mondiales, et périodiquement, cette dernière  déclenche sans cesse des problèmes quelque part dans le but de déstabiliser et de tester plusieurs niveaux de précaution et de sécurité.
Autre chose, les causeurs de cette panique généralisée dans le monde entier, surveillent de près et de loin les démarches adoptées, pour remédier et surmonter cette  situation délicate  .
Le grand avantage , malgré que la situation est un peu noire ,  les gens apprennent des nouvelles méthodes de communication , via les réseaux sociaux , de nouvelles méthodes de vie , en sortant de l’ordinaire , mais en se basant sur les moyens de technologie , là , je pose une question :
Si jamais ces causeurs du covid19 nous coupent  carrément un jour cette alternative  de communication qui est devenue indispensable dans notre vie, que se passera t- il ?
là je meuble mon article par un passage( significatif )  des personnages principaux de la pièce de théâtre de Samuel Beckett
Vladimir : dis quelques chose
Estragon : je cherche ………( un long silence ) 
Vladimir : qu’est ce qu’on fait maintenant ?
Estragon : On attend
Vladimir :oui mais en attendant …
Bref , c’était une réflexion en attendant comme vous l’antidote , car si le silence est chez certains un abri et peut être une consolation , pour moi il n’est pas un ami .